Don't Eat Too Much !

BB Brunes – EP Anglais

Le 21 janvier est sorti le dernier EP by BB Brunes. Après avoir exploité la langue de Shakespeare dans Lalalove You, ils décident à réaliser leur premier EP en anglais. Fini le rock 70’s ultra énergique. Les BB Brunes ont muri, et leur univers musical s’en ressent. Une ouverture sur Green is the word of the sun. Un titre très plaisant, mais un peu trop Last Shadow Puppets à mon goût. Même la voix d’Adrien me rappelle celle d’Alex Turner…donc rien de bien original pour le coup.

Next song et les frenchies Beatles font leur apparition. Casanova demeure un titre entrainant, même si l’accent d’Adrien est à revoir. On continue dans la lignée avec Lady May Be. Toujours très rock’n roll, les 2 minutes de la chanson sont difficilement digeste. Pour le coup, trop d’arrangements tuent les arrangements.

Un petit air de Nico Teen Love avec la chanson Battle Lost And Won. Un retour aux sources très intéressant à travers ce titre. La marque de fabrique BB Brunes is back et ça fait plaisir. Plus teen, le Taste of a Baby reste entraînant…mais pas transcendant !

On en parlait plus haut, l’inconditionnel Lalalove You s’est transformé en So Far So Long pour cette version 100% Shakespearienne. Et tout le charme que je trouvais à la version française s’en est allé. Une fois n’est pas coutume, mais je préfère le français à l’anglais ! Toute en légèreté le son de Paradise Lost m’a aussitôt emballé. J’ai aimé le texte, le début du moins, et puis les arrangements à la Noir Désir étaient sympa. Sauf qu’à 1minute30, le groupe pète un câble, chahute, crit et on sait pas pourquoi. 2 minutes plus tard la chanson reprend son cours. Dommage qu’on ait zappé avant !

Dernier titre. For Ever And Ever And Ever Ever Ever est pour moi le meilleur titre de cet EP. Mais c’est aussi la chanson où la voix d’Adrien est la moins plaisante. Tant pis puisque les arrangements rattrapent. Un rock’n roll garage cool, léger. On en demande pas plus en cette fin d’hiver.

L’heure du bilan a sonné. Voici un EP qui met en avant les influences diverses du groupe (peut être un peu trop). Fidèle aux chansons courtes, cet EP ne fait pas d’exception. Autant j’ai pris plaisir à l’écouter, autant j’ai été un peu déçue. Les compositions sont intéressantes, mais c’est du déjà entendu. Dans l’attente d’un album 100% BB Brunes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s